La pelade et le mariage: Le témoignage de Maïwenn

 

Je m’appelle Maïwenn, j’ai 23 ans et je suis atteinte de pelade depuis mes 7-8 ans. Aujourd’hui, je vais vous parler de mon mariage en septembre 2021 et comment j’ai dû gérer l’avancée de cette maladie.

Mes plaques de pelade ont toujours été plus ou moins discrètes, bien qu’assez développées. Malheureusement, depuis deux ans, tout s’est accéléré et j’ai perdu cils et sourcils. J’ai alors dû prendre une des décisions les plus difficiles pour moi et je me suis rasée la tête 3 mois avant mon mariage.

Il faut savoir que, depuis mon enfance, je rêvais de la coiffure de Keira Knightley dans Orgueil et Préjugés lors du bal blanc (une romantique dans l’âme ;)). J’ai donc perdu mon visage et mon rêve de jeune fille les mois précédant mon mariage. Je ne me reconnaissais plus… Comment me marier avec un visage qui n’était plus le mien et que je ne supportais pas ? Et bien que j’aie toujours assumé mon visage pour aller au travail ou pour sortir, rien n’est comparable au jour où l’on se marie.

Je me suis donc tournée vers des solutions capillaires. J’ai acheté une perruque quelques semaines avant le jour J, mais je ne me reconnaissais plus, avec ou sans cheveux. Finalement, il a été bien plus évident pour moi de choisir un turban, une solution facile et colorée ! Et comme j’aime me maquiller, j’ai décidé de m’en occuper moi-même. J’ai donc sorti mon crayon à sourcils et mes faux cils pour parfaire le look.

J’ai eu beaucoup d’inquiétude lors les dernières semaines de préparation mais, lorsque je me suis préparée, j’étais entourée de mes amis et je me sentais bien. C’est ce qui a compté, finalement. Mes cheveux sont passés au second plan et mon appréhension a disparu lorsque mon mari s’est retourné et ma vue. Son regard vaut tous les mots et, avec ou sans cheveux, il n’a pas cessé de me regarder depuis que nous sommes ensemble.

Je ne peux pas dire qu’un jour je n’aurais plus de regrets face à ce look, mais il n’en reste pas moins que je me suis trouvée belle, et mon mari aussi.

Si vous êtes dans la même situation, mon conseil est de choisir la meilleure solution pour vous, avec laquelle vous vous sentirez bien car, croyez-moi, vous aurez besoin de confort. Et si vous ne vous sentez pas belle, demandez à votre futur mari de vous dire ce qu’il en pense.

L’entendre de sa bouche vous aidera à affronter ce jour. N’oubliez pas, il est normal de ressentir de la tristesse et d’être déçue mais il faut vous rappeler ce qui est vraiment important pour vous. Pour moi c’était de dire oui et mes cheveux n’ont eu aucun impact là-dessus !

 

Maïwenn

Membre de La Tresse

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'articles

payer_pour_être_informee
Article

Dois-je payer pour être informée ?

  La recrudescence des programmes de coaching qui vous proposent de payer pour être informées sur vos pathologies a tendance à nous faire grincer des dents.

Article

Ma fiche traitements: La trichotillomanie

  La trichotillomanie   Rappel : La trichotillomanie est un trouble chez l’être humain caractérisé́ par l’arrachage compulsif de ses propres poils et/ou cheveux, entraînant une